Le flux libre instinctif, ou vivre ses règles autrement!

Cela fait longtemps que j'ai envie de m'exprimer sur le sujet, tant il me semble primordial pour faire évoluer notre rapport à notre corps, à notre féminité sauvage et naturelle et à la reconnexion au pouvoir personnel. Je souhaite que ce sujet puisse intéresser autant les hommes que les femmes, aussi je les invite également à découvrir ce chemin, afin qu'ils puissent accompagner et comprendre les femmes qui les entourent.

 

La découverte du "Free Flow" a été une véritable révolution intérieure pour moi alors j'ai envie de vous partager simplement mon cheminement qui m'a apporté tant de liberté, de joie et de réconciliation.

 

Je ne suis pas spécialiste du sujet, ni médecin ou gynécologue, je ne pourrai donc pas vous donner d'analyse scientifique ou de description anatomique précise. Je ne vous donnerai pas non plus de recette miracle. Le chemin de chacun est différent et ce qui a fonctionné pour moi ne fonctionnera peut-être pas pour vous.


Comme la plupart d'entre nous, lorsque j'ai eu mes premières règles, l'événement n'a pas fait l'objet de célébration ou de rituel particulier. Simplement quelques explications de ma mère et l'achat de mes premiers tampons et serviettes hygiéniques. Je n'ai alors que très peu vu ce sang qui coulait, ayant directement choisi l'utilisation des tampons, l'objet parfait pour faire "comme si rien ne se passait" dans mon corps !

 

A l'époque (peut-être est-ce toujours le cas mais je n'ai plus la TV!) les publicités faisaient la guerre aux règles, représentées comme des ennemies à combattre, il fallait pouvoir continuer à être une femme active et productive et ce, à tout moment! Et SURTOUT que personne ne sache que l'on était dans cette période intime de nettoyage intérieur. Alors j'ai suivi le mouvement, et j'ai lutté chaque mois pour faire comme si "rien ne se passait"... Et pourtant mon corps hurlait de douleur chaque mois, comme pour me rappeler qu'il était là, et qu'il avait besoin d'être intimement écouté.

 

Des années plus tard, le germe de la conscience écologique a commencé à grandir en moi, alors je suis passée à la coupe menstruelle (la fameuse "cup"). Première petite révolution intérieure. Je découvrais alors mon sang, sa couleur, sa texture, son volume... Rien à voir avec ce que les tampons me dissimulaient... Une première reconnexion s'est faite, les douleurs ont commencé à diminuer et j'ai commencé à accueillir mes lunes avec plus de joie et d'intimité...Cela me paraissait déjà beaucoup plus en accord avec mes valeurs mais il me restait des questionnements.

Étant d'un caractère avide de liberté et d'indépendance, depuis l'adolescence, certaines interrogations m'habitaient :

 

Comment se fait-il que nous ayons besoin de l'industrie des protections hygiéniques pour gérer nos règles?

 

Comment faisaient les femmes avant que tout cela n'existe?

 

Pourquoi le corps, ce système si perfectionné, n'est pas capable de gérer seul un processus des plus naturels?

 

Et puis un jour, en 2012, je suis tombée sur une vidéo du magazine le Chou Brave qui parlait de cette fameuse technique : le "Flux Libre Instinctif". Visionner cette vidéo a été un puissant électrochoc pour moi : ENFIN une voix d'accès pour trouver des réponses à mes questions ! C'était d'une telle évidence à ce moment là, j'avais enfin trouvé la clé pour retrouver le chemin intuitif et intelligent du corps et de sa perfection.

Le flux libre : c'est quoi? et comment faire?

Le flux libre est une méthode qui nous propose de vivre nos règles sans aucune protection hygiénique. On part donc du postulat que : notre corps a la capacité de gérer, pour autant qu'on lui fasse entièrement confiance et qu'on allie notre conscience à son intelligence.

 

En pratique c'est très simple : en fait, le sang ne coule pas en permanence mais par vagues espacées. Et magie...si on écoute bien, le corps nous envoie des signaux, des sensations, pour nous prévenir que le sang va bientôt couler. Quand on perçoit ces signes, on va dès que l'on peut aux toilettes, et on laisse le sang couler dans les toilettes comme si on urinait. Le secret : être bien détendu pour bien relâcher le périnée, et accompagner cette détente avec sa conscience, par exemple en demandant au corps d'évacuer le sang.

 

Contrairement à ce que l'on peut imaginer, il n'y a pas besoin de contracter pour retenir le sang, (il n'y a d’ailleurs pas de sphincter dans notre vagin), cela se fait tout seul. En fait, le corps a la capacité de retenir le sang naturellement mais il l'a simplement oublié. Alors il faut décider de lui redonner les commandes, c'est une prise de position ferme et claire à l'intérieur. Dans mon expérience, le plus important a été de faire une sorte de grand saut dans le vide et, pour la première fois de ma vie, de m'en remettre entièrement à l'intelligence de mon corps et de lui faire confiance. Le doute n'a pas sa place ici. On DÉCIDE de reprendre notre pouvoir personnel. On DÉCIDE de redonner le pouvoir à notre corps. On DÉCIDE de ne plus CROIRE les histoires qu'on nous a racontées ! C'est un mouvement de révolution de conscience.

Conseils pour commencer

  • Pour les premiers essais : choisis une journée où tu peux rester chez toi afin de te rendre complètement disponible à l'écoute de tes sensations.
  • Ne mets aucune protection hygiénique même "au cas où". On ne négocie pas avec la confiance! Ton corps doit sentir que c'est à lui de prendre le relai et que tu crois en lui!
  • Tu peux mettre une culotte noire par contre, il y a parfois de petites fuites quand on débute!
  • Bois beaucoup d'eau (ou tisanes) : cela va te forcer à aller aux toilettes plus souvent afin de "vider" le sang régulièrement.
  • Quand tu es sur les toilettes, pense à bien te détendre pour permettre au sang de sortir, cela peut prendre un peu de temps (2/3 minutes)
  • Vis ces nouvelles expériences avec tes règles avec joie, curiosité et amour! C'est une bénédiction de bénéficier de ces nettoyages chaque mois et de pouvoir y mettre de la conscience. Tes lunes peuvent vraiment devenir des amies très intimes. Tu peux aussi ritualiser l'arrivée de tes règles : allumer un encens, une bougie, mettre une musique douce, leur parler, poser une intention.. Elles sont de formidables alliées pour nettoyer nos émotions, profitons-en!
  • Mets de la conscience dans cette période, et ralentis!
  • Utilise des petites phrases pour re-programmer ton subconscient : (ex : "je décide que mon sang coulera seulement quand je l'aurais décidé", "mon corps a la capacité de retenir le sang naturellement", "j'ai le pouvoir de choisir quand je souhaite évacuer mon sang"...)
  • Ne te décourage pas si cela ne fonctionne pas du premier coup, il n'y a aucune obligation de réussite. C'est un chemin de conscience, pas de performance. Cela se perfectionne tranquillement, avec le temps et tu trouveras tes propres solutions, ton corps sait!

Progression, difficultés et limites du Flux Libre?

Quelques infos supplémentaires en pêle-mêle...

 

Personnellement, dès les premiers essais, cela a facilement fonctionné. J'ai la chance d'avoir un cycle peu abondant et court. J'imagine que cela peut-être plus complexe à gérer si le cycle est abondant. Dans mon cas, la pratique du FLI a raccourci mon cycle et a quasiment supprimé les douleurs menstruelles. Les douleurs apparaissent seulement comme un rappel à l'ordre si je n'ai pas pris le temps de me connecter à mes lunes ou si je n'ai pas ralenti suffisamment mon rythme.

 

Au début, les signes du corps peuvent être difficiles à ressentir car il sont subtiles. Patience, la sensibilité se développe avec l'expérience et le temps. En général, il y a du temps entre la sensation d'écoulement du sang et  le moment où le sens va vraiment sortir... NO PANIC !

 

J'ai pu observer une progression depuis toutes ces années de pratique.

Au début j'avais besoin d'aller aux toilettes plus souvent pendant cette période mais au bout de plusieurs années, mon corps a complètement pris le relais et est maintenant capable de retenir le sang plusieurs heures sans même que je m'en aperçoive.


J'espère que cet article aura attisé votre curiosité sur ce chemin d’expérimentation disponible à toutes et qu'il vous donnera peut-être l'envie d'essayer et de partager avec d'autres femmes. J'ai conscience que mon parcours a été simple et que vous rencontrerez peut-être d'autres difficultés que les miennes, mais je pense que ça vaut vraiment le coup d'essayer! Je vous souhaite de belles expériences, en connexion profonde avec votre corps et votre esprit.

Écrire commentaire

Commentaires: 0